L’Épuisement Professionnel : Symptômes, Impacts sur Notre Vie et Pistes de Réflexion pour l’éviter

L’Épuisement Professionnel : Symptômes, Impacts sur Notre Vie et Pistes de Réflexion pour l’éviter

Dans cet article, j’aborde un sujet qui me tient à cœur : l’équilibre de vie privée – vie professionnelle et particulièrement l’épuisement professionnel.

Saviez-vous que un tiers des travailleurs européens se plaignent de problèmes de santé liés à un travail stressant. En France, le nombre de personnes arrêtées au titre de maladie professionnelle pour cause de burn-out a été multiplié par 7 en 5 ans.

Ce phénomène de société, selon moi, prend de plus en plus d’ampleur dans une période où les personnes sont en recherche de plus de sens dans leur vie professionnelle et personnelle.

L’équilibre de vie n’est pas qu’un sujet individuel. Il s’agit également d’une problématique collective sur laquelle les entreprises devraient plus porter leur attention.

— Qu’est-ce que l’équilibre de vie pri-pro ?

Être en équilibre dans sa vie signifie que nous nous sentons bien, alignés, en phase avec qui nous sommes et les valeurs qui importent pour nous … et ce, dans tous les domaines de notre vie : vie familiale, vie professionnelle, vie sociale et vie personnelle.

Nous avons tendance à nous focaliser sur quelques domaines de notre vie comme la santé la famille et le travail mais en réalité notre vie couvre un grand nombre de  thématiques telles que :

  • Argent & Finances
  • Santé & Bien-être
  • Business & Carrière
  • Environnement Physique
  • Spiritualité
  • Contribution à la société
  • Loisirs & Fun
  • Développement Personnel
  • Amour & Couple
  • Famille & Amis

Et à quoi ressemble, cet équilibre ?

Et bah, cela dépend. Chaque personne aura sa propre définition de l’équilibre qu’elle souhaite atteindre. Nous devons être conscient de notre point d’équilibre dans chacun de ces domaines. Nous devons prendre le temps de le définir pour soi et utiliser l’énergie à notre disposition pour améliorer notre satisfaction personnelle.

Malheureusement cet équilibre peut être entaché par des facteurs internes ou externes et dans le cas de cet article, dans le domaine professionnel business et carrière, c’est l’épuisement professionnel.

Chacun de ces domaines sont interconnectés. C’est notre source de bonheur. Par conséquent, si l’un des domaines se retrouve fortement en déséquilibre par rapport à notre idéal de vie, celui-ci va impacter les autres domaines et par effet ricochet votre vie globale. D’où l’importance d’identifier dès que possible ces forts déséquilibres de vie pour ensuite agir en conséquence et mettre en place des plans d’actions adaptés.

Si vous souhaitez faire un point sur les 10 domaines de votre vie, vous pouvez télécharger le guide 5 étapes pour vivre une vie épanouie.

Nous allons faire un focus sur l’épuisement professionnel et le stress au travail qui touche aujourd’hui près d’un français sur deux.

A noter qu’il est tout à fait possible de faire un burnout dans la sphère privée ou en étant entrepreneur. Ici je m’attache plus particulière aux salarie.e.s du monde professionnel

— Qu’est-ce que l’épuisement professionnel ?

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), l’épuisement professionnel se caractérise par « un sentiment de fatigue intense, de perte de contrôle et d’incapacité à aboutir à des résultats concrets au travail ».

L’Institut Douglas, spécialisé en santé mentale, a retenu celle-ci : « Le burnout est le produit d’efforts disproportionnés (en temps, en émotion et en engagement), d’une faible satisfaction résultant de ces efforts et de conditions de stress en milieu de travail ». 

A savoir : au moment où je publie cet article, l’épuisement professionnel ou encore burnout (appellation anglaise) n’est pas encore reconnu officiellement comme une maladie mentale par l’OMS. L’OMS classe le burnout dans la catégorie «  des problèmes liés à des difficultés de gestion de sa vie «  et le classifie en sous-catégorie « état d’épuisement vital ».

Savez-vous qu’en Europe seuls l’Italie et la Lettonie sont les seuls pays à reconnaître le burn-out comme une maladie professionnelle.

— Les symptômes de l’épuisement professionnel

Les symptômes de l’épuisement professionnel sont à la fois psychologique et physique. Ils sont d’autant plus difficile à détecter que les personnes qui en souffrent ressentent de la honte d’en parler.

En même temps, je ne pourrais pas leur jeter la pierre lorsque l’on voit que l’OMS classe le burnout dans la catégorie «  des problèmes liés à des difficultés de gestion de sa vie ». Qui a envie d’admettre à tous qu’il a des difficultés à gérer sa vie…

Par ailleurs, dans le monde de l’entreprise les symptômes de l’épuisement professionnels sont au premier a bord associé à des difficultés d’organisation du travail de la personne qui en souffre.

Le burn-out n’est pas seulement un problème de gestion de sa vie ou d’organisation. Son origine est bien plus profond et provient de l’essence même du travail demandé, du sens de ce travail et de l’Organisation globalement de l’entreprise (tant les managers que l’organigramme de l’entreprise). Le limiter au simple fait que le problème vient de la personne qui en souffre, c’est tout simplement faire l’autruche et rejeter la responsabilité sur autrui.

Quelques exemples de symptômes :

  • Physiques
    • Sujet plus fréquemment à des maladies telles que rhumes, grippes, 
    • Fatigue musculaire, problèmes de dos, migraines, étourdissement, problèmes cutanés
    • Chamboulement dans les émotions (colère, pleurs, …)
    • Replis sur soi, isolement des autres
  • Psychologiques
    • Démotivation par rapport à son travail, de manière constante et persistance, quel que soit l’activité proposée
    • Sentiment de ne pas se sentir à la hauteur, d’être en échec, de ne pas être compétent
    • Sommeil perturbé, fatigue constante, insomnies, difficultés de concentration au travail
    • Sentiment de persécution, d’insécurité 
    • Baisse de la confiance en soi et de l’estime de soi

Si vous souffrez de plusieurs de ces symptômes je ne peux que vivement vous conseiller de consulter un professionnel de la santé tel que votre médecin traitant ou le médecin de l’entreprise dans laquelle vous travaillez par exemple.

— Les impacts sur les autres domaines de vie

L’épuisement professionnel a un fort impact sur notre travail, certes, mais pas seulement. 

L’épuisement professionnel a également un impact direct sur notre santé et notre bien-être. Les personnes souffrant de ce mal-être peuvent développer des maladies et/ou des symptômes physiques tels que fatigue chronique, migraines, problèmes gastro-intestinaux, problèmes respiratoires.

Cela impact également nos sphères familiale et amicale qui se sentent impuissant à nous aider. Les personnes souffrant d’épuisement professionnels se replient sur elles mêmes et n’osent pas parler de ce qu’elles ressentent ou vivent. Les membres de la famille peut également subir les sauts d’humeur (colère, pleurs, tristesse) sans en comprendre réellement l’origine. En situation de burn-out, les amis ne sont plus la priorité. Trop fatigué ou par honte, les personnes qui souffrent de ce mal evitent les rencontres amicales pour ne pas à avoir à répondre à la fatidique question “alors ça se passe comment dans ton boulot en ce moment? “

Très rapidement tous les domaines de vie se modifient et s’adaptent à cette nouvelle situation. Le cercle vicieux s’installe. Manque de motivation , perte d’energie pour consacrer du temps à des activités et des personnes qui nous tiennent à coeur. Petit à petit la personne s’isole et ne pratique plus d’activité extra-professionnelles qui pourrait lui redonner de l’energie dont elle a besoin pour faire faire à la situation du travail. 

— Quelques pistes de réflexion pour vous aider à éviter cet épuisement

 Il n’est pas évident de prendre conscience de cet état qui est différent entre chaque personne. Si vous pensez souffrir d’épuisement peofessionnel encore une fois l’une des solutions est d’en parler à un professionnel de santé qui saura vous aiguiller vers les meilleurs solutions.

 L’un des premiers signes d’alerte, c’est à dire, que vous entrez en zone orange c’est votre niveau de stress. On le sait tous avoir une petite dose de stress est bénéfique dans certaines situations, c’est ce qui génère de l’adrénaline. Par contre, être dans une situation de stress chronique c’est à dire qui s’étale dans le temps et sans moment de repos ou “retour à la normal” est néfaste pour la santé.

Écoutez vos émotions. Il est normal de ressentir à la fois des émotions désagreables (peur, tristesse, colère) et agréables (joie). Cependant, si vous restez bloqué dans la palette des émotions désagréables, posez-vous la question si c’est normal. Qu’est-ce qui se cache derrière ? Qu’est-ce que ces émotions veulent vous dire?

Écoutez votre corps. Sur le plan physique on l’a vu précédemment, si vous êtes constamment fatigué.e, avez mal au dos ou avez des problèmes digestifs, c’est peut être le signe que votre corps essaye de vous informer que quelque chose ne tourne plus rond. 

Ayez conscience de vos limites. Pour cela il faut developper une meilleure connaissance de soi. Être capable d’estimer si le travail demandé est réaliste ou pas. Prenez du recul face à votre travail. Essayez d’identifier ce qui vous motive réellement au quotidien. Qu’est-ce qui vous anime? Qu’est-ce qui fait que vous vous levez le matin. Faites-le maintenant pour identifier vos valeurs profondes et trouver une source d’inspiration en dehors du travail : un loisir, des rencontres amicales, passer du temps avec votre famille, faire partie d’une association de quartier…

Si vous ne connaissez pas vos valeurs, vous pouvez écouter les 6 premiers épisodes du podcast Le Quart d’Heure d’Inspir’Action.

Essayez d’identifier une source de motivation autre que celle de votre travail professionnel avant d’entrer dans la zone orange. Lorsque nous commencons à ressentir l’epuisement professionnel, il est difficile de prendre du recul seul. 

Dans tous les cas, vous n’êtes pas seul.e.

Parlez-en à un professionnel de la santé (votre médecin traitant par exemple) qui pourra vous aider à sortir de cette situation. 

Si vous avez l’impression d’être démotivé.é, perdu.e ou en recherche de sens dans votre activité professionnelle, n’hésitez pas à me contacter pour échanger sur votre situation.

Source : – https://rhepair.fr/burnout-in-the-workplace-un-rapport-eurofound/ – https://ssq.ca/sites/default/files/archives/ac/Chroniques_sante/epuisement_professionnel.pdf – https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=epuisement-professionnel-pm-prevention-de-l-epuisement-professionnel


Tu souhaites récupérer le guide pas à pas pour transformer ta vie ?

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments