You are currently viewing Comment nos Valeurs peuvent Impacter notre Relationnel – E018

Comment nos Valeurs peuvent Impacter notre Relationnel – E018

  • Reading time:4 mins read
Comment nos Valeurs peuvent Impacter notre Relationnel - E018 1

Notre système de valeurs est une partie de notre identité, c’est une boussole dans notre quotidien qui influence nos comportements et nos modes de fonctionnement, notamment avec les autres.

Ce système de valeurs étant unique et propre à chaque individu, il peut parfois être difficile de communiquer, transmettre ce en quoi nous croyons à notre entourage et parfois cela peut déclencher des conflits.

Je te partage 3 conseils qui te permettront de comprendre comment ton système de valeurs peut influencer ton relationnel et notamment ton comportement avec les autres. Ces conseils ne sont pas forcément applicables tout le temps mais en avoir conscience te permettra déjà et comprendre certaines situations conflictuelles que tu pourrais vivre dans ton quotidien.

La communication commence par l’écoute et se termine par l’empathie

Les sujets abordés dans ce podcast :

 (AKA la timeline pour les ultra-pressés)

  • (1:31) Avant de t’expliquer comment nos valeurs impactent notre relations un petit rappel sur ce qu’est un conflit de valeurs
  • (3:19) Ensuite entrons dans le vif du sujet de cet épisode où je te partage 4 conseils qui te permettront d’éviter des conflits de valeurs ou encore des mauvaises interprétations de situations. Avant toute chose, il est important d’ accepter que l’autre a autant de valeurs que soi, même si le système de valeurs est complètement différents, voire en opposition. Oui, je sais, ce n’est pas facile de l’accepter.
  • (5:54) Le premier conseil : Éviter de projeter son propre système de valeurs sur les autres. Chaque personne est unique avec son propre système de valeurs, même si nous utilisons les mêmes mots pour définir ce système, celui est propre à chacun car il s’est construit à partir des expériences vie de la personne
  • (7:32) Le second conseil : Essayer de communiquer par rapport aux valeurs de l’autre et pas uniquement dans son système de valeurs.
  • (9:40) Le dernier conseil : Éviter de se comparer avec les autres. Encore une fois, chaque personne est unique et possède son propre système de valeurs et donc se comparer avec les autres (tant dans la réussite ou un comportement) n’a pas de sens en soi.
  • (11:50) Un petit exemple simple pour t’aider à comprendre l’importance de la communication et du questionnement pour lever les doutes et clarifier nos interprétations des comportements des autres
  • (15:22) Le Challenge de la semaine qui consiste à analyser ses relations avec les autres à travers le prisme de 3 questions.
Comment nos Valeurs peuvent Impacter notre Relationnel - E018 2
Tu peux épingler cette image pour y accéder plus tard 📌

Le Challenge de la semaine :

Récupère la fiche Challenge Valeurs & Relationnel / Rubrique CONNAISSANCE DE SOI

Analyser ses relations avec les autres en se posant les 3 questions ci-après :

  • Quand je discute avec mon entourage / mes amis / ma famille /mon conjoint / …. Ai-je tendance à projeter mes valeurs sur autrui ?
  • Comment puis-je faire pour intégrer le système de valeurs des autres dans mes prises de décision ou mes activités ?
  • Identifier une personne avec qui on a tendance à se comparer (1) Essayer d’identifier son système de valeurs (2) Comparer ce système de valeurs avec le sien

Chacun agit en fonction de son système de valeurs

Liens et outils mentionnés dans cet épisode :

  • Pour réécouter l’épisode où j’aborde plus en détail les conflits de valeurs entre personnes ou entre une personne et une organisation : rendez-vous à l’épisode 003
  • Et pour en savoir plus sur comment on peut être en conflit avec soi-même, il suffit d’écouter l’épisode 005

Évalue, Commente et Abonne-toi :

N’oublie pas de souscrire au podcast sur la plateforme de ton choix et de laisser un commentaire si l’épisode t’a plu ! Ces évaluations aideront d’autres personnes à trouver le podcast et ça me motivera dans ma quête à t’aider dans ta transformation de vie !

Tu souhaites partager ton histoire ?

Si tu souhaites être interviewé.e. pour partager ton histoire, un outil, un truc qui t’as permis d’avancer, n’hésite pas à m’envoyer un message à podcast@houefagbaguidi.com et je me ferai un plaisir de te recontacter !

C'est ça qui fait la richesse, justement des discussions, c'est quand on partage nos points de vue, c'est quand on essaie de comprendre l'autre, de manière vraiment positive et pas pour pouvoir nuire à cette personne. C'est ça qui fait la richesse de la communication, la richesse des échanges avec les autres personnes.

Bonjour à tous et à toutes, Vous êtes sur le podcast Le Quart d'Heure d'Inspir'Action. Moi c'est Houefa, votre coach en transformation de vie. Chaque semaine, retrouvez dans ce podcast des outils, pour développer votre self awareness, des actions à réaliser pour démarrer votre transformation ainsi que des témoignages de personnes comme vous et moi qui ont décidé de devenir l'architecte de leur vie. Alors, installez-vous tranquillement et prenez de quoi écrire.

Hello la Tribu! Bienvenue dans l'épisode numéro 18 où je vais faire un focus sur le lien entre nos valeurs et notre relationnel. Comment nos valeurs peuvent impacter nos relations. J'en avais déjà parlé dans l'épisode numéro 3 sur les conflits de valeurs, et notamment Qu'est ce qu'un conflit de valeurs ? D'où provenait ce conflit de valeurs ? Dans cet épisode, je voudrais partager avec toi deux, trois idées qui te serviront au quotidien dans tes relations avec les autres.

Mais avant ça, je vais faire un rappel rapide, justement, sur les conflits de valeurs. Donc, il existe deux types de conflits de valeurs. Le premier type, c'est un conflit de valeurs avec soi même. Ce n'est pas ce que je vais aborder dans l'épisode d'aujourd'hui. Par contre, si tu veux en savoir plus sur comment est ce qu'on peut être en conflit avec soi même, je t'invite à aller écouter l'épisode 5 de ce podcast Comment identifier un conflit de valeurs avec soi.

Le deuxième type de conflit de valeurs, c'est avec les autres. On peut être en conflit avec soit une personne, soit avec une organisation, puisqu'on parle de conflit de valeurs. Dans le cas d'une personne, on est en conflit de valeurs avec le système de valeurs des personnes. Et dans le cas d'une organisation, on est en conflit de valeurs avec la culture d'entreprise. La culture d'entreprise représente le système de valeurs d'une entreprise.

Là, je vais vraiment me focaliser sur les conflits de valeurs avec les personnes dans le cadre de notre relationnel avec les autres. Comme chacun a son propre système de valeurs, c'est à dire ses propres valeurs qui sont importantes pour chacune de ces personnes, la définition que chacun, mais derrière ces valeurs, le système est unique pour chacun. Donc, il peut y avoir conflit entre deux personnes quand il y a une incompréhension des valeurs de l'autre. Quand on présuppose qu'on a compris la valeur de la personne en face, alors que ce n'est pas le cas.

Souvent, on se dit "ça me correspond pas, ce sont pas mes valeurs", etc. etc. C'est ça que ça veut dire être en conflit de valeurs avec quelqu'un. Comment est ce que nos valeurs peuvent impacter notre relationnel, notre communication avec les autres ? Le point important à retenir et clairement, je sais que c'est plus facile à dire, à écouter qu'à mettre en pratique, parce que ça signifie accepter et pardonner, dans certains cas. C'est en fait accepter que l'autre a autant de valeurs que moi. Même si on n'a pas le même système de valeurs, chacun a la même valeur.

C'est même si je ne comprends pas les valeurs de l'autre, les valeurs de l'autre aussi importantes que mes valeurs. Et quand je dis que ce n'est pas facile à mettre en pratique, c'est effectivement c'est beau et c'est magnifique de dire que chacun a la même valeur, chacun a autant de valeurs que soi. Mais dans les faits, quand, par exemple, t'es en ce conflit vraiment extrême avec une personne que tu ne supporte plus.

Dans les faits, dans la pratique, c'est difficile d'accepter que, du point de vue de cette personne, elle agisse pour son bien, elle agisse pour répondre à ses valeurs, à son système de valeurs. Alors que toi, le comportement que cette personne a, justement va à l'encontre de toi, t'as fait du mal, peut être que ça a été très difficile pour toi cette situation. Et ce n'est pas évident parce que ce n'est pas évident d'avoir ça en tête, que chacun agit en fonction de son propre système de valeurs, que chacun agit pour répondre de manière positive à son propre système de valeurs.

Après, effectivement, le comportement que des personnes adoptent peut ne pas être adapté, peut ne pas être adéquate, peut être voire être mauvais et nuire à autrui. Mais du point de vue de la personne qui adopte ce comportement, elle le fait pour son bien. Donc son système de valeurs a autant de valeurs que mon système de valeurs. Et encore une fois, je vais dire je dois dire que j'ai exclu certains comportements. Je parle vraiment dans un contexte où la personne en soit a une bonne intention et n'a pas, n'a pas l'intention délibérée de nuire, n'est pas narcissique, etc.

Vraiment, je parle dans les cas, de manière générale, sans rentrer dans les cas extrêmes de comportement. Et donc, pour éviter de rentrer ou de générer un conflit, on va dire, déjà c'est éviter de projeter nos propres valeurs sur les autres.

Et ça sans s'en rendre compte, on le fait assez souvent. En fait, on espère intérieurement trouver une personne, la personne, des amis, avec les mêmes valeurs que nous. On recherche à ce que les personnes qui nous entourent et le set de valeurs mais en réalité, ce n'est pas possible, car chaque individu est unique. Chaque individu a son propre système de valeurs. Chaque individu a sa propre définition de valeurs. Et même si avec mes amis, par exemple, je partage certaines valeurs qui soient la liberté, l'authenticité, le respect des autres.

J'ai ma propre définition et mes amis ont leur propre définition. Ça ne veut pas dire que c'est incompatible. Ça ne veut pas dire que l'on ne peut pas s'entendre, mais je dois respecter leur point de vue, leur propre définition sur ces valeurs qui a priori, qu'ont a en commun et vice versa, mes amis se doivent de respecter ma propre définition, ma propre vision de ces valeurs qu'on a en commun. Et c'est ça qui fait la richesse, justement, des discussions, c'est quand on partage nos points de vue, c'est quand on essaie de comprendre l'autre de manière vraiment positive et pas pour pouvoir nuire à cette personne.

C'est ça qui fait la richesse de la communication, la richesse des échanges avec les autres personnes. Ce qu'il faut arriver à faire, et c'est pas évident, c'est justement de comprendre déjà le système de valeurs des autres, de comprendre la perception des autres vis à vis de ce système de valeurs et on va dire communiquer, de manière à ce qu'on soit compris par rapport aux valeurs de cette personne.

C'est par exemple quand tu dois faire une activité qui ne plaît pas à d'autres personnes, je vais prendre un exemple assez, je prends un exemple assez caricatural, mais peut être que tu as déjà vécu. Quand tu vas faire du shopping avec ton conjoint ou ta conjointe et l'une des personnes adore faire du shopping et que l'autre n'aime pas du tout faire du shopping. Et bien, c'est d'essayer de trouver dans quelle mesure cette activité faire du shopping peut combler à la fois le système de valeurs de la personne qui adore faire du shopping, ça a priori, c'est pas compliqué parce que la personne adore faire du shopping, mais aussi combler le système de la valeur de la personne qui n'aime pas faire du shopping.

Peut être que en allant faire du shopping, la personne qui n'aime pas faire du shopping, elle aime bien être en compagnie du conjoint ou de la conjointe et que justement, le fait de faire une activité à deux, ça peut permettre de combler une des valeurs de cette personne. C'est essayer de trouver, de comprendre comment une activité donnée peut satisfaire le système de valeurs de toutes les personnes qui doivent réaliser cette activité et pas juste rester en surface en disant on va faire du shopping, on va aller acheter des vêtements. Aller faire du shopping, acheter des vêtements, ça peut peut être être autre chose.

De plus, ça peut être passé du temps. Ça peut être pendant qu'on fait du shopping ensemble, c'est discuter, prendre des nouvelles de la personne, nous raconter nos journées, peut être éventuellement, une fois qu'on va faire du shopping, aller dans un restaurant pour passer du temps ensemble, c'est essayer de comprendre comment une activité qui peut paraître simple peut répondre au système de valeurs des deux parties.

Un autre point, c'est d'éviter de se comparer avec les autres personnes, car les autres personnes n'ont pas le même système de valeurs que nous. On a généralement tendance à se comparer avec les autres, c'est humain.

Quand on a tendance à idéaliser la vie de certaines personnes, on a tendance à se dire oh, il ou elle a une meilleure vie que moi, il ou elle a mieux réussi que moi, il ou elle ne se comporte pas bien. Ça peut être tant positifs que négatifs, mais en fait, en faisant ça, qu'est ce qu'on fait ? C'est qu'on compare ce que l'on perçoit, ce que l'on voit, donc le comportement de l'autre. On le compare par rapport à notre système de valeurs et pas par rapport au système de valeurs de l'autre.

La personne, éventuellement, qui semble avoir une meilleure vie que moi, la personne a cette vie parce que ça correspond à son système de valeurs. Ça ne correspond pas à mon système de valeurs. La personne a éventuellement réussi, mais encore une fois, qu'est ce que ça veut dire réussir ? Mais elle a réussi par rapport à son système de valeurs, par rapport à ton système de valeurs. Ça se trouve que toi, tu perçois la belle vie que cette personne vit comme étant justement belle parce que ça correspond à ton système de valeurs.

Mais si tu poses la question à la personne, ça trouve que la personne, elle, considère que sa vie est pas belle. Mais je n'ai pas forcément utiliser le mot normal, mais que sa vie et sa vie. Parce que par rapport à son propre système de valeurs y'a quelque chose qui n'est pas comblé. Donc, arrête de te comparer avec les autres car les autres, ce n'est pas toi et les autres n'ont pas ton système de valeurs.

Ils n'ont pas le même système de valeurs que toi. Et en fait, la vie de chacun se construit en fonction de nos expériences, en fonction des valeurs qui nous animent à un instant donné. Et ça évolue justement avec le temps et ce qu'on peut percevoir, ce qu'on peut voir de nos yeux n'est pas forcément la réalité que la personne vit elle même.

Et donc je vais essayer de s'illustrer un peu tout ce que je viens te dire avec un exemple fictif, car si je parle d'un exemple sur moi, c'est juste grillé pour mon entourage les gens vont, je pense, vont se reconnaître. Donc si tu veux, je n'ai pas forcément envie de devoir gérer des conflits de valeurs avec des personnes qui m'entourent.

L'exemple que j'ai proposé très caricaturé mais ça te permet vraiment de fixer les idées, et encore, peut être que ça va parler. Je ne sais pas, tu me diras dans les commentaires. Prenons par exemple un couple qui travaille dans une grande entreprise avec des horaires 9 heures 19 heures.

Ce couple, ils ont travaillé sur leur système de valeurs et ils ont échangé leurs valeurs et notamment, ils ont une valeur commune : la famille.

Ce couple apprend que il va y avoir un heureux événement dans quelques mois, un enfant qui va arriver. Quelques semaines après cette annonce, de cet heureux événement, le conjoint a augmenté son rythme de travail au bureau et est de moins en moins présent à la maison. La conjointe interprète ce comportement comme : "en fait, il ne voulait pas de cet enfant. Il me fuit. Il se réfugie dans son travail". Et comme je l'ai dit, c'est une interprétation. Si la conjointe ne pose pas la question, qu'est ce qu'il risque de se passer au bout d'un moment ?

C'est que le conjoint ou la conjointe vont rentrer en conflit parce que la conjointe va avoir l'impression d'être délaissée, que le conjoint ne passe pas beaucoup de temps, ne passera pas beaucoup de temps avec son enfant, que son travail est plus important que sa famille, alors que, a priori, la valeur famille était extrêmement importante pour son conjoint. Si la conjointe décide de poser la question au conjoint, qu'est ce qui peut se passer. Le conjoint, peut être, peut expliquer ce comportement.

Et le conjoint peut dire à sa conjointe : "en fait, si je travaille beaucoup plus maintenant, c'est parce que je veux mettre de l'argent de côté pour que tu puisses être le plus souvent à la maison quand l'enfant sera là et prendre soin de cet enfant". Et en fait, à sa manière, ce conjoint, justement, essaye de mettre de l'argent de côté en anticipant l'arrivée de cet enfant parce que pour lui, la valeur famille est aussi importante et qu'il souhaite que sa conjointe passe de plus de temps avec ce futur enfant.

Ce que je veux que tu comprennes avec cet exemple, c'est que chacun peut avoir cette valeur famille extrêmement importante. Mais le comportement qui en découle peut être différent. Et si tu interprètes le comportement que tu observes, qui en découle par rapport à ton système de valeurs, par rapport à ce que toi tu aurais fait à la place de,bah forcément, tu peux peut-être mal interpréter un comportement.

Et donc vraiment ce qui est important, c'est de poser la question, c'est de comprendre justement pourquoi est ce que cette personne adopte ce comportement et qu'est ce qu'elle essaye de faire, quelle est son intention derrière ce comportement. Et parfois, tu peux avoir des surprises et penser qu'un comportement va à l'encontre d'une valeur, comme là par exemple avec mon exemple, où quand tu constates, tu vois que le conjoint travaille beaucoup plus. A priori, ce n'est pas compatible avec le fait que la valeur famille soit importante pour lui.

Sauf qu'en réalité, si tu poses la question, tu te rends compte que le comportement qu'il adopte, c'est pour justement répondre à cette valeur famille. Donc, le challenge de cette semaine, si tu l'acceptes, c'est que je te propose d'analyser tes relations avec les autres en posant trois questions ci-après :

C'est quand je discute avec mon entourage, mes amis, ma famille, mon conjoint, est ce que j'ai tendance à projeter mes valeurs sur eux. C'est à dire est ce que j'ai tendance à vouloir convaincre les autres que mes valeurs sont celles qu'il faut adopter ? Que mes valeurs sont mieux que leurs valeurs ? Même si c'est de manière inconsciente, parfois, on a tendance à le faire. Deuxième question comment puis je faire pour intégrer le système des valeurs des autres dans mes prises de décision ou dans mes activités ?

Voilà comment je puisse faire pour intégrer le système de valeurs des autres dans les prises de décision ou mes activités. Si, par exemple, quand tu es en famille, ou en couple et qu'il y a une activité que tu proposes et que tu sais qu'il y en a qui n'aiment pas cette activité. C'est essayer de réfléchir à comment tu peux faire en sorte que cette activité puisse également satisfaire leurs besoins. Et là, je te laisse être créatif. Troisième question je voudrais que tu choisisses une personne avec qui tu a tendance à te comparer dans ta vie, tu as tendance à dire que cette personne a une super vie personnelle, elle a réussi, etc.

Et je voudrais que tu essayes d'identifier le système de valeurs de cette personne qui se cache derrière ce que tu perçois de cette personne. Et ensuite de le comparer avec ton système de valeurs. Donc, n'hésite pas à récupérer la fiche Challenge de cet épisode en te rendant soit dans les notes ou directement à l'adresse houefagbaguidi.com/podcast-18. Et s'il y a vraiment une chose que tu dois retenir de cet épisode, c'est d'éviter de projeter tes valeurs sur les autres.

Chaque personne est unique et chaque personne a sa propre vision des choses. Donc, essaye de ne pas avoir de préjugés, de présupposés. Je sais que c'est difficile, mais l'idée, c'est d'essayer quand tu es en discussion, en relation avec quelqu'un, c'est d'être neutre, on va dire, et c'est pas décide de projeter, d'anticiper, de dire" ah oui, mais moi, je sais que cette personne a fait ça parce que parce que ça". C'est pose la question, c'est soit vraiment neutre, soit entre guillemets, candide et pose la question aux autres pour être sûr que tu as bien compris, en fait, l'intention de l'autre.

Merci d'avoir écouté le podcast Le Quart d'Heure d'Inspir'Action. On se retrouve la semaine prochaine pour un nouveau challenge.


Comment nos Valeurs peuvent Impacter notre Relationnel - E018 3
0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires