You are currently viewing Comment Diffuser l’Optimisme grâce à l’Écriture avec Nathalie Sohou – E029

Comment Diffuser l’Optimisme grâce à l’Écriture avec Nathalie Sohou – E029

  • Reading time:5 mins read
Comment Diffuser l’Optimisme grâce à l’Écriture avec Nathalie Sohou - E029 1

Vous avez besoin d’une petite dose d’optimisme ? Je vous propose de recharger vos batteries avec cet interview de Nathalie Sohou plus connue sous le nom de Nathy LaBell.

Dans cette épisode, Nathalie nous partage son histoire avec l’écriture. Vous découvrirez que l’écriture est un prolongement d’elle-même; c’est une activité qui la suit depuis l’âge de 8 ans !

Paraître, ce n’est pas être. Et à force de paraître, on risque de disparaître. Alors qu’il nous faut tout simplement être et ensuite renaître

Nathalie Sohou

Durant son enfance, Nathalie a du faire face à une maladie qui a eu pour conséquence d’impacter sa mémoire. C’est notamment grâce à l’écriture qu’elle a pu surmonter ce challenge de vie. Aujourd’hui, elle utilise l’écriture pour réaliser sa mission de vie.

Nathalie est une amoureuse de la vie et veut bonheuriser son prochain : Diffuser des messages positifs et son sourire et ainsi déposer un sourire sur le visage de chacun. Comme elle le dit si bien : Le sourire est universel et est compris dans toutes les langues.

Grâce à ces messages positifs et son sourire, Nathalie a la volonté de soulager les personnes de leurs souffrances et aider ces personnes à avoir un nouveau regard sur leur vie.

Son Leit-Motiv est “Toute joie comme toute peine se joue dans notre tête car c’est nous qui donnons un sens à ce qui nous arrive”

Les sujets abordés dans ce podcast :

 (AKA la timeline pour les ultra-pressés)

  • (2:30) Présentation de Nathalie et les 4 valeurs importantes aujourd’hui dans sa vie : l’Amour, le Respect, la Gratitude et la Résilience – qui représente l’histoire de sa vie. Ces valeurs représentent une ligne directrice dans sa vie
  • (7:09) Nathalie nous partage son grand challenge : retrouver une mémoire intacte suite à une maladie qu’elle a surmontée dans son enfance et notamment quelles sont les actions qu’elle a mises en place pour retrouver cette mémoire : l’écriture
  • (12:45) … ainsi que sa belle mission de vie : déposer un sourire et une bonne humeur auprès de chacun. Nathalie utilise l’écriture comme moyen de réaliser sa mission et sa façon d’être, sa personnalité.
  • (15:50) Nathalie nous partage son histoire avec l’écriture et notamment un anecdote quand elle avait 8 ans
  • (20:00) Nathalie veut partager un message d’espoir auprès d’un plus grand nombre de personnes : Tout est possible.
  • (24:10) Et pour finir, Nathalie nous propose un challenge de 30 jours pour cultiver notre optimiste et notre enthousiaste
Comment Diffuser l'optimisme grâce à l'écriture
Pour lire l’article plus tard, n’hésite pas à l’épingler dans Pinterest 📌

Quelques astuces pour renforcer son état d’esprit

  • Exercices d’Affirmations et de pensées positives
  • Exercice d’écriture de son quotidien pour cultiver la gratitude (écrire les petits trucs positifs de notre quotidien)

Le Challenge de la semaine :

Cultiver son optimiste et son enthousiasme pendant 30 jours.

Pour cela, prenez un carnet dans lequel, vous allez écrire chaque jour ces éléments :

  1. Pourquoi je suis reconnaissant.e aujourd’hui ? – Notez 3 points (préparer la journée)
  2. Qu’est-ce que je compte mettre en place pour être de bonne humeur aujourd’hui ? (préparer la journée)
  3. Quels sont les “HAHA moment”, c’est à dire le moment de la journée où je me suis senti.e bien ? (faire le bilan de la journée)

Quelques mots sur Nathalie Sohou

Comment diffuser l'optimisme grâce à l'écriture - Nathalie Sohou
Nathalie Sohou

Nathalie Sohou est diplômée de traduction d’édition anglais et espagnol.

Elle exerce aujourd’hui en tant que traductrice, correctrice et relectrice.

Nathalie est surtout connue sous le nom de plume de Nathy LaBell, auteure de 7 livres en développement personnel et plus particulièrement en coaching positif. Son dernier livre est sortie en Juin 2020 dernier : Pense & Positive

Dans cet interview tu découvriras comment Nathalie trouve toute cette belle énergie pour nous bonheuriser et diffuser ses ondes d’optimisme positives à un grand nombre grâce à ses livres.


Pour découvrir les livres publiés par Nathalie sous le nom de plume Nathy LaBell : http://bit.ly/LivresDeNathyLaBell 

Pour la contacter : nathy.labell@gmail.com

Pour la suivre sur les Réseaux Sociaux 

Liens et outils mentionnés dans cet épisode :

Pour découvrir le Livre le Journal de l’Optimisme : lien vers le livre


Évalue, Commente et Abonne-toi :

N’oublie pas de souscrire au podcast sur la plateforme de ton choix et de laisser un commentaire si l’épisode t’a plu ! Ces évaluations aideront d’autres personnes à trouver le podcast et ça me motivera dans ma quête à t’aider dans ta transformation de vie !

Tu souhaites partager ton histoire ?

Si tu souhaites être interviewé.e. pour partager ton histoire, un outil, un truc qui t’as permis d’avancer, n’hésite pas à m’envoyer un message à podcast@houefagbaguidi.com et je me ferai un plaisir de te recontacter !

Hello la tribu! et bienvenue sur le podcast Le Quart d'Heure d'Inspri'Action. Moi c'est Houefa, votre coach de transformation de vie. Chaque semaine, retrouvez dans ce podcast des outils pour développer votre connaissance de soi et des actions à réaliser pour démarrer votre transformation de vie. Aujourd'hui, c'est un épisode spécial, car je reçois un invité qui vous parlera de son parcours personnel. J'espère que cela vous inspirera à passer à l'action et à redevenir l'architecte de votre vie.

Hello la tribu! j’espère que tu vas bien et que tu arrives à garder le moral avec ce temps qui est pas super et il pleut tout le temps.

En tout cas, ici à Londres, il pleut assez régulièrement. Donc je suis désolée de dire ça, mais ce n'est pas un stéréotype. Il pleut vraiment très souvent à Londres, au yōkai, bref, si jamais tu n'as pas le moral

cet épisode est fait pour toi. Nous laissons de côté les talents pour accueillir Nathalie Sohou dit Nathy LaBell auteur de sept livres. Yes! Sept livres sur le développement personnel STP. Et en fait, Nathalie a gentiment accepté mon invitation de passer nous faire un coucou sur le podcast. Et tu verras qu'on a vraiment bien rigolé quand on a tourné cet épisode. Donc avant de te laisser avec cet épisode. Quelques mots sur Nathalie. Nathalie est diplômée de traduction d’édition anglais/espagnol. Elle exerce aujourd'hui en tant que traductrice, correctrice et relectrice, mais en fait, Nathalie est surtout connue sous la plume de Nathy LaBell, auteure de sept livres en développement personnel et plus particulièrement en coaching positif.

Son dernier petit livre est sorti en juin dernier et se nomme Pense et Positive. Dans cette interview, tu verras comment Nathalie trouve toute cette belle énergie pour nous Bonheuriser comme elle dit et diffuser toutes ces belles ondes d'optimisme positives à un grand nombre avec ses livres. Sur ce je te laisse pour découvrir cette interview et on se retrouve pour la conclusion de l'épisode.

Merci Nathalie d'avoir accepté mon invitation.

Merci beaucoup Houefa.

Donc, avant de commencer, de rentrer dans le vif du sujet. J'aurais voulu que tu te présentes auprès des auditeurs, que tu me dise qui tu es, ce que t'as envie de partager en fait.

Oui, pas de souci, donc pour me présenter très rapidement. Je m'appelle Nathalie Sohou et je suis une femme pleine de vie et d'envie j'ai envie de dire.

Ça s'entend dans ta voix.

Pour dire tu vois que je suis une amoureuse de la vie. Et ce que j'aime faire, surtout au quotidien. Tu vois, c'est de Bonheuriser les personnes que je rencontre en fait, tout simplement. Je cherchais le mot, mais c'est en fait tout simplement ça. J'aime bonheuriser mon prochain. Ça veut dire quoi? C'est de diffuser des messages positifs, des messages de paix, d'espoir, d'amour. Tu vois. Donc, c'est un petit peu comme ça que je me définis comme une personne qui bonheurise son prochain.

Et à côté de ça, sinon, je suis plus connue sous le nom de Nathy LaBell. Je suis auteure de plusieurs livres de croissance personnelle et voilà un petit peu qui je suis.

Et c'est à travers ces livres que tu, justement, diffuses tes messages de bonheur auprès de tout le monde.

Absolument.

Et donc dis moi. C'est des questions que j'ai l'habitude de poser. C'est quels sont les trois valeurs importantes pour toi aujourd'hui?

Alors, je dirais même qu'il y en a quatre, tu vois? Oui, oui, la première valeur vraiment, qui est très importante pour moi, c'est par contre l'amour

tu vois. Pour moi l'amour, ça représente en fait la vie. Donc, c'est ma valeur principale. En deuxième, je dirais qu'il y a le respect parce que pour moi, c'est une condition essentielle pour que nous puissions vivre tous ensemble. Sans respect, ce serait sincèrement le bazar et ça ne peut pas le faire. Pour dire clairement les choses tu vois. En troisième, je dirais la gratitude parce qu'elle m'apporte surtout du bien être. Quand on fait preuve de gratitude, on se sent tout simplement bien et rempli.

J'aime bien à penser, surtout que la gratitude ouvre des portes, mais l'ingratitude les referme tu vois.

oh c'est joli ça.

Merci, donc c'est pour ça que la gratitude c'est, à mon sens en tout cas, très, très important. Et en bonus, comme autre valeur, je dirais la résilience. Ça, c'est vraiment entre guillemets tu vois l'histoire de ma vie. Donc, la quatrième valeur bonus, si je peux dire parce ce que tu m'en avais demandé 3. Donc la quatrième serait la résilience tu vois, c'est aussi une valeur importante pour moi parce que j'ai dû en faire preuve de très, très tôt dans mon existence.

C'est à dire?

Bah, en fait, pour dire clairement les choses entre 15 et 20 ans, tu vois, j'ai connu des soucis de santé, donc très rapidement, j'ai dû faire preuve de résilience, c'est à dire trouver des astuces pour m'en sortir, tout simplement.

Tu vois, c'est ça

D'accord. Donc ce que je comprends, c'est à travers cette expérience que tu as vécu, que cette résilience est venue en toi et t'a permis de surmonter cette expérience.

Ah oui, absolument, absolument. Parce que c'est vraiment. C'était comme on va dire c'était soit je m'en sortais ou soit je partais. Et bien entendu, oui, donc c'est vraiment. J'ai choisi le choix de m'en sortir. C'est pour ça que je dis que la résilience, c'est vraiment une valeur qui m'est chère et qui est donc très importante pour moi. Parce que vraiment, sans quoi je ne serais plus là aujourd'hui, en gros, tu vois, donc c'est ça.

Et entre la résilience et l'amour.

Wow Alors là, tu me pose. Je dirais quand même que je serai peut être l'amour parce que je me dis que la réponse à toutes choses est la clé de toutes choses ça reste l'amour.

Oui et puis, en plus, quand tu t'es présentée t'as quand même dis amoureuse de la vie.

Oh Si tu vois, donc ça colle bien.

Et justement, qu'est ce que ça t'apporte pour toi dans ton quotidien d'avoir connaissance de ces valeurs?

Ça m'apporte une..., je ne sais pas si je peux dire ça comme ça, mais je dirais une sorte de ligne directrice tu vois. Comme ça dès que je me reconnecte à ces valeurs là, je sais tout de suite où j'en suis avec moi même et où il faut que j'aille ou comment il faut que j'aborde les choses en fait. Tu vois, c'est aussi simple que tout simplement c'est comme une ligne directrice.

Oui, oui c'est vraiment ça.

Oui, c'est super. Moi, je suis à fond dans les valeurs, donc ce que tu me dis, ça me parle complètement.

Ah oui, ça je le sais très bien et je savais que tu me cuisinerais aussi.

Ah ben oui. Aujourd'hui par rapport à ce que tu vis et est ce que t'as un challenge que tu dois surmonter ou que tu as surmonté récemment et que tu pourrais partager avec les auditeurs.

Et ben oui, justement. Bah tu vois le challenge que je rencontre actuellement, ce serait sinon de retrouver une mémoire intacte si je peux dire tu vois? Parce que comme je t'ai expliqué tout à l'heure de mes 15 à 20 ans, j'ai donc eu des soucis de santé et j'ai donc eu à prendre une série de médicaments, tu vois? Je peux donc dire que ces médicaments, bien sûr, ils ont arrangé certaines choses d'un côté, mais malheureusement, ça a dérangé pas mal de choses en moi par contre tu vois?

Donc aujourd'hui les challenges que je rencontre c'est vraiment de retrouver une mémoire qui fonctionne au mieux, donc une mémoire optimale si je peux dire comme ça, parce que des fois, il peut m'arriver, par exemple, juste de vouloir lire un livre, tu vois. Mais de ne pas réussir à toujours comprendre ce qui est dit, ni à retenir l'information en fait. Du coup, ça m'inquiète un peu et du coup, c'est très challengeant rien que de lire un livre ou sinon, quand je converse avec une personne, de pouvoir, tout simplement, tu vois, me souvenir de ce qui a été dit.

Donc, vraiment, honnêtement, le challenge que je rencontre actuellement, c'est vraiment de retrouver une mémoire intacte.

Mais qu'est ce que ça t'apporterait de surmonter ce challenge?

Et ben ce serait que je retrouverai mon être, je peux dire mon être tout entier, au moins ça me permettrait de mieux fonctionner aussi dans mon quotidien en fait, tu vois?

D'accord

Parce que la mémoire, c'est assez important quand même. Donc du coup, c'est de là que l'écriture, par contre, joue un rôle très important pour moi.

Elle me secoue pas mal dans ce côté là, dans le sens où. Du coup, j'écris pas mal, mais j'écris aussi pour me souvenir tu vois?

Ah d'accord, et c'est, ben justement, du fait que tu avais eu ces problèmes de mémoire, que tu t'es mise à écrire des livres pour les autres.

Pas spécialement.

D'accord

Mais en fait, à la base si j'écris, c'est parce que surtout, l'écriture me faisait déjà du bien par rapport à ce que j'ai traversé. Tu vois, ça m'apaisait et ça me permettait surtout de voir où j'en étais avec moi même.

Parce que écrire, c'est se dire. Tu vois? Et en plus, quand on écrit, on voit clair en nous mêmes. Donc, pour moi, le fait d'écrire, ça me permettait de voir où j'en étais, tout simplement. Tu vois?

D'accord.

Donc, du coup, écrire, donc l'écriture, c'est comme si c'était une sorte de aide-mémoire aussi d'un côté pour moi. Et du coup, par contre, c'est très efficace et c'est super tu vois?

D'accord.

Et oui, donc, du coup, l'écriture elle joue un rôle très important pour moi comme ça, ça me permet de voir comment je chemine. Parce que s'il faut que je vois mon cheminement de mémoire, il est fort possible que j'oublie des choses, que j'oublie des étapes. Même si ce n'est pas si grave puisque après, on a aussi des mémoires sélectives, comme on dit. On n'est pas censé non plus se souvenir de tout, mais je pense que l'on est quand même censé, tu vois, se souvenir d'un minimum.

D'accord. Et tu mets quoi, tu fais, qu'est ce que tu fais justement pour essayer de t'aider à retrouver cette mémoire? À entraîner ta mémoire on va dire?

et oui et ben depuis peu, je me tire une sorte de petits oracles tu vois? Et comme ça, je me fais des exercices journaliers, je me dis tiens, quel était finalement ce message que tu as lu ce matin? Est ce que tu t'en souviens, par exemple, Nathalie? Qu'est ce qui était dit? Qu'est ce que tu devais faire? Enfin, je me fais de petits exercices comme ça, juste pour voir où j'en suis.

OK

et c'est assez efficace.

C'est pour m'entraîner, c'est vraiment. J'ai trouvé ce petit moyen il n'y a pas très longtemps et j'avoue, c'est très plaisant. Je raffole d'Oracle d'ailleurs.

Donc vraiment c'est un moyen que j'ai mis en place depuis peu, certes, mais c'est pas mal. C'est assez entraînant, effectivement.

D'accord. Et bah justement, est ce que t'aurais, je sais pas, une citation, un leitmotiv qui te permet d'avancer dans la vie, de rester motivée et justement de surmonter ce challenge?

Oui, ma citation, mon leitmotiv, je dirais c'est tout simplement celui là, ce serait toute joie, comme toute peine se joue dans notre tête, car c'est nous qui donnons un sens à ce qui nous arrive.

Et oui, et oui, et une de mes citations qui me drive vraiment chaque jour. Et vraiment ouais, c'est vraiment ma citation phare

si je peux dire.

Je suis en train de la noter là.

Je peux la répéter au besoin en tout cas ça serait vraiment...Je la répète?

Vas y répète, même si

D'accord. Donc la citation en question, c'est "toute joie, comme toute peine se joue dans notre tête, car c'est nous qui donnons un sens à ce qui nous arrive".

C'est beau.

Merci, mais je trouve que c'est vraiment essentiel de se souvenir de ça parce qu'après tout, quoiqu'il nous arrive dans la vie, on a le pouvoir de nos réactions. Et ça, c'est important de se souvenir de ça. Je trouve que ça peut vraiment changer la donne.

Donc vraiment, de se souvenir de ça. Sincèrement, cette citation, elle m'aide beaucoup et ça me remet les idées en place, si je peux dire.

Et est ce que tu as un projet? Qu'est ce que tu souhaites apporter justement au monde? Quelle est la petite pierre que tu souhaites déposer auprès des autres?

Et ben vraiment ce que je souhaite déposer, c'est quelque chose de simple, mais d'essentiel, je dirais mon sourire. ma bonne humeur quoi!

Oui, oui, ce serait vraiment mon sourire, ma bonne humeur et surtout que tout ça puisse les aider à avoir un nouveau regard sur la vie. C'est vraiment ça que j'aimerais laisser, en tout cas, et je trouve que c'est très important parce que j'aimerais vraiment. J'ai ce goût de soulager mon prochain. C'est toute toute mon histoire repose autour de cela, de pouvoir soulager mon prochain d'une certaine souffrance qu'il aurait enduré ou qu'il endure encore par exemple. Donc, ce serait ça.

Et je trouve que le sourire, ça apaise beaucoup et ça aide beaucoup à traverser les épreuves.

En tout cas, dans ta voix, on sent ce sourire.

Ah bas, c'est super, c'est essentiel de sourire

il y a quelque chose de positif en toi, un dynamisme, ça se saurait. Voilà, je tenais à te le dire.

Donc, je te le dis

Bah c'est très sympa. En tout cas je suis très contente que ça se sente. Parce que sincèrement, je ne sais même pas si le sourire peut être perçu comme une valeur ou pas. Mais en tout cas, c'est aussi très important pour moi le sourire tu vois? C'est très important.

Oui, ça fait partie de tout ça. Finalement, c'est un package on va dire.

Mais comment tu diffuses ce sourire?

Comment je diffuse ce sourire? C'est un ensemble, c'est à dire que c'est une façon d'être. ça peut être aussi, par exemple, à travers des vidéos où je passe, par exemple mes messages ou sinon comment je diffuse mon sourire encore. C'est de par la façon d'être tout simplement d'aborder, par exemple les gens ou de converser, de faire les choses, ou aussi à travers ma plume, parce que je fais aussi beaucoup de blagues des fois. Donc tu vois? c'est tout un ensemble, c'est ça, oui, c'est ça.

C'est super! C'est super, c'est en tout cas c'est, je trouve que c'est une belle mission. Simple, mais pas si simple en même temps. Tu vois, comme tu dis d'apporter un sourire, de réconforter les gens, surtout en ce moment, c'est pas forcément évident pour certaines personnes. Et c'est vrai que parfois quand tu croises quelqu'un, tu vois, je pense quand tu croises quelqu'un dans la rue, il ne serait ce que quand tu vois que cette personne sourit.

et ben le sourire est contagieux.

voilà, c'est ça exactement. quand une personne sourit, vraiment, ça, ça nous touche.

Et on a envie de rendre ce sourire finalement. De toute façon, j'ai rarement vu une personne sourire et à qui on a envie de lui rendre une grimace tu vois?

Tout ça pour dire que le sourire vraiment c'est compris dans toutes les langues et vraiment, c'est universel. Et vraiment. Voilà quelqu'un qui sourit, on a envie de lui rendre, tout simplement. C'est communicatif et c'est bien. c'est top.

Ben, justement, tu disais que tu écrivais. Moi, je suis un peu curieuse. Est ce que tu peux me dire un peu plus?

Bien entendu. Donc oui, je suis alors auteure de plusieurs livres de croissance personnelle pour le moment.

En fait, pour le moment, tu vois, j'en ai écrit 12, mais publié 7.

C'est beaucoup.

C'est beaucoup 12 ou 7?

Même 7 c'est beaucoup.

Oui, c'est ça exactement. En fait, j'ai un livre qui sort à peu près par an.

Tu vois, tous les ans, il y a un livre qui sort. Et vraiment, j'aime beaucoup écrire. Tu vois, ça me permet de, oui, c'est un prolongement de moi même. Comment je peux dire ça autrement? Je me sens vivre en fait, par l'écriture aussi, tu vois. Et je ne peux faire qu'écrire parce que c'est vraiment ce que je sais faire de mieux. Écrire, c'est comme une respiration, surtout. Donc, tu vois, y'a pas un moment où je n'écris pas.

C'est essentiel pour moi.

C'est essentiel pour toi?

Absolument.

Et t'écris quel type de livres?

Alors vraiment, moi, j'écris essentiellement des livres de développement personnel. Parce que les romans, j'en n'écris pas, parce que j'en lis pas. Je n'aime pas trop lire des romans. J'aime bien les livres pratiques, donc moi, j'écris des livres pratiques. Tu vois des livres pratiques. Vraiment, je fais part de ma philosophie de vie et philosophie de vie acquise du coup, à travers les épreuves que j'ai vécues, comme je le disais tout à l'heure.

Et c'est surtout que quand on a des épreuves dans la vie comme ça, ça nous rend un tantinet philosophe, si tu veux. Donc, du coup, j'ai développé un certain regard sur la vie et c'est tout ça que je transmets dans mes livres.

Donc tu partages en fait

pardon?

Tu partages ça en fait

Voilà, c'est ça.

C'est tout ça que je partage dans les livres. Et vraiment, je me suis dit que j'ai pas envie d'écrire que pour moi même, même si pour moi, ça me faisait du bien, j'y tiens. Autant offrir tout ça au service de l'humanité, d'en faire bénéficier le plus grand monde en fait. Tu vois? Je me suis dis non, je ne peux pas garder ça que pour moi. Je me suis dit autant médecin au service de l'humanité et d'aider aussi les autres.

Et c'est ce qui se passe vraiment. Il y a des milliers de lecteurs qui sont conquis pour l'instant et c'est juste génial. Tu vois, donc je continue comme ça. Et voilà, c'est ça.

Et comment, justement, t'est venue ce déclic de ce que j'ai compris t'as commencé à écrire pour toi?

Oui

et tu t'es dis bah là, je vais écrire pour les autres aussi.

Tout a fait le déclic, il est venu comme j'expliquais du fait que ça me faisait du bien à moi même. Je me suis dit que forcément, ça ne peut que aider les autres aussi. Une personne qui aurait connu un problème similaire au mien, par exemple.

Mais autrement, j'écris sinon depuis l'âge de 8 ans.

Oui, d'accord

Oui, depuis l'âge de 8 ans. Tu vois, c'est assez drôle. J'écrivais avec la machine à écrire. Et même si cette machine à écrire avait été cassée, je persévérais. Tu vois, j'avais quand même à coeur de raconter des histoires et donc bah du coup. C'est comme ça que c'est parti dès le départ. Et aussi une petite anecdote qui est assez drôle, que m'a raconté ma mère, c'est que quand j'écrivais comme ça, je pliais ensuite la feuille et je la mettais dans ma chaussure.

Quand elle m'a dit ça j'ai dis non!

Tu vois, il y avait vraiment cette volonté depuis petite, d'écrire quelque chose et de la garder précieusement. Tu sais, je ne sais pas comment expliquer, mais c'est assez drôle ce comportement. Donc écrire depuis petite. Mais par contre, ça s'est confirmé après, vers l'âge de 15 ans, comme j'expliquais tout à l'heure.

C'est comme si c'était un petit trésor que tu gardais caché dans ta vie.

Très drôle quand ma mère m'a raconté ça dernièrement j'ai rigolé, mais j'ai trouvé ça excellent aussi. Mais les enfants quand même. Mais oui, non, c'est assez drôle. Sincèrement, c'est très drôle, mais je trouve ça plutôt à la fois. Wow.

Dis moi Nathalie, aujourd'hui qu'est ce que tu veux partager avec les auditeurs par rapport, justement, à cette expérience que tu nous a relaté.

Vraiment, aujourd'hui, ce que j'ai envie de partager, c'est un message d'espoir. Tu vois? De se dire que.

Rien qu'on n'est pas condamné, finalement, tu vois que tout est possible si tu y crois, quoi qu'il en soit. Bon, ça, c'est un message qui vient du livre sacré, certes, mais j'ai envie de continuer aussi, de délivrer aussi ce message. Tu vois. De montrer que tout est possible et que surtout, même si on rencontre des difficultés, de se souvenir que c'est temporaire, tu vois? Ça, c'est vraiment très important et de se dire que on peut s'en sortir.

C'est vraiment ce que je veux apporter, c'est vraiment rallumer, sinon ne serait cette petite étincelle qui est en nous. Mais voilà, ce serait surtout ça. Je veux apporter beaucoup d'espoir, d'optimisme et se dire que c'est sincèrement possible parce que moi, d'où je suis sortie, j'ai connu l'enfer pendant cinq ans, comme j'expliquais tout à l'heure. Mais voilà, j'en suis sortie. Et surtout, quand on rencontre l'enfer comme ça, il faut continuer d'avancer et au bout, il y a une issue.

Surtout, on n'est pas condamné en fait. On est juste condamné si on se pense condamné, tu vois. Mais autrement, il faut croire que c'est possible et on s'en sortira.

Comment t'as réussi à croire que c'était possible?

Alors déjà, avec la foi que j'ai tu sais. Parce que je suis croyante et donc que rien que ça, ça m'a beaucoup aidé. Mais après, ce sont sans doute comment dire. Après, ce sont aussi les exercices que j'ai eu à faire.

Tu vois, des exercices d'affirmation positive qui agissent aussi sur nous et c'est surtout tout ça qui m'a beaucoup aidé à m'en sortir à l'époque. je m'en souviens, mais surtout, oui c'est ça.

Tu te rappelles ou t'as en tête un exercice que tu faisais?

Alors après, je n'ai plus, malheureusement. Je m'en souviens plus, malheureusement, des phrases types que je pouvais me dire pour renforcer mon état d'esprit.

j'en ai pas là

Tu en as écrit dans tes livres, j'imagine.

Oui, oui, je dis bientôt.

J'ai aussi terminé un manuscrit, justement, du coup de phrases affirmatives comme ça, des pensées positives.

Mais il faut juste l'éditer. Il faut juste que je trouve l'éditeur pour ça, mais là, je n'en ai pas en tête.

Tu vois, là, j'ai oublié.

Mais ce que je comprends en fait, c'est que oui, tu te disais des affirmations positives.

Oui, c'est tout à fait

Les jour pour ben, pour avancer, pour aller de l'avant.

C'est ça tout à fait. ça m'a beaucoup aidé. C'est puissant pour qu'on y croit en fait. Tu vois ça, ça offre des déclics en nous et du coup, ça nous aide en fait.

D'accord. Est ce que tu faisais un autre type d'exercice?

Euh oui, après, il y avait aussi l'exercice de décrire en fait, son quotidien, par exemple, de le détailler, mais tout, tout ce que je faisais, du moins. La plupart des choses ça passait par l'écrit en fait. Plusieurs types d'exercices. Par exemple, ça pouvait être un exercice où on extrayait les bonnes choses qui me sont arrivées au quotidien tu vois. Pour nous aider à cultiver la gratitude,

l'enthousiasme. Donc tout ça c'était intéressant toujours pour voir la lumière en fait. Au lieu de rester dans les ténèbres, tout simplement tu vois. Donc c'était pour nous aider vraiment à voir le beau, à extraire le beau. Et tout ça, ça m'a beaucoup aidé. Tout ce genre d'exercice en effet.

Oui, en fait. Moi ce que j'entends, c'est que l'écriture, effectivement, ça t'a toujours suivi en fait.

Ah mais oui, c'était la base et c'est une grosse base. Et ce sera toujours une base. Oui, oui, vraiment, vraiment.

Est ce que tu as d'autres choses que tu voudrais partager avec les auditeurs?

Un truc qui...

Qu'est ce que j'aimerais partager avec vous? Oui. Eh ben, par exemple, ce que je peux partager. Ce serait de donner challenger un peu.

Tiens, si je peux dire.

Wow, Je suis preneuse. Vas y je t'écoute.

Oui, oui. Ce serait par exemple, de les initier à un challenge de 30 jours, par exemple, sur un mois, tu vois. Qui consisterait à cultiver l'optimisme et l'enthousiasme. Et donc, pour ça, ce serait bien de tenir un petit cahier pendant 30 jours. Tu vois? Et en première étape, ce serait de noter trois points qui soulignent pourquoi ils sont reconnaissants.

Par exemple, tu vois? En deuxième, ce serait de noter. Ce qu'il compte mettre en place pour être de bonne humeur. Ce serait le point numéro 2. Oui,oui Et en trois, oui et en trois, ce serait de faire le bilan de la journée en notant le haha moment, c'est à dire le moment où je me suis sentie absolument bien. Tu vois? Donc ça serait vraiment quelque chose pour les rendre plus heureux. Ce serait un challenge qu'il serait intéressant de réaliser sur 30 jours.

J'ai pensé donc un mois, je peux répéter au besoin, mais sinon ce serait intéressant de les challenger là dessus tes auditeurs.

Donc, ce que je note, c'est ces 3 points puisqu'ils sont reconnaissants.

Oui, tout à fait en état de numéro un, oui, de tenir un cahier sur 30 jours et noter les 3 points pour faire part tout simplement sur quoi ils sont reconnaissants, pour quoi ils sont reconnaissants.

Ça rejoint un peu ta gratitude.

Oui, c'est ça exactement.

D'accord.

Et en deux, ce serait de noter vraiment ce qu'ils comptent mettre en place pour être de bonne humeur. Par exemple, je sais pas. Méditer, est ce que ça peut les mettre de bonne humeur, faire du sport. A eux de choisir en fait. Parce ce que l'exercice peut sembler simple, mais ils verront que ce n'est pas si simple que ça.

Parce que tu vois quand tu l'as dis c'est vrai que on pense pas forcément. Qu'est ce qu'on peut faire dans la journée pour être de bonne humeur?

Voilà

Quand tu l'as dit, je me suis dit hum

Tu vois? C'est bien ça. je challengerai bien ton audience sur 30 jours. Ce serait bien qu'ils tiennent ce petit cahier pendant 30 jours, en tout cas pour cet exercice. Et en troisième point, c'était de faire le bilan de la journée en notant le haha moment, c'est à dire ce qui les a rendus heureux finalement dans la journée. Donc, s'ils peuvent déjà faire cet exercice pendant un mois, je serai sincèrement extra.

J'aime bien ton exercice et ce que j'aime bien

c'est que tu parlais justement que t'es amoureuse de la vie, tu bonheurisais, t'as le sourire et le même l'exercice, le challenge que tu proposes.

Tu vois ce côté bonne humeur, l'énergie positive, tu vois, le dynamisme.

J'aime bien. En tout cas t'es alignée.

C'est ça, c'est ça en tout cas. Au maximum, effectivement, tout à fait.

Ah j'adore.

Ah ben, c'est cool!

Honnêtement, vraiment, j'aime bien ce que tu proposes.

Ah chouette, j'espère,

j'espère que tu vas le faire aussi

Bah, écoute, je vais le faire attend.

Comme je faisais j'ai des carnets, donc, j'adore c'est , comme je te le dis c'est

En fait, tu sens vraiment ce côté positif, souriant, bonheur. Et ça fait du bien, tu vois. Et même tu vois, en parlant avec toi, et ben, le fait de rigoler, ben toi même si j'ai pas forcément passé une bonne journée.

Ben là, c'est beau, tu vois.

Ah oui tu vois. Comme quoi. Non mais des fois il suffit de retenir, tu sais pour chasser le r. Parce que quand on sourit aussi, on a du mal à être triste en même temps. Tu vois, c'est pas trop possible. C'est pour ça que si aussi chaque personne peut inviter le rire au maximum, hahaha peut rigoler n'importe comment. Ça va leur permettre de chasser tout de suite la tristesse parce que les deux émotions comme ça ne cohabitent pas ensemble comme ça tu vois.

Et tu arrives à le faire?

Oui, sincèrement, oui, je peux. En tout cas je le fais au mieux et le plus souvent possible, parce que des fois, bien sûr, il m'arrive d'être triste, des fois ça arrive, mais j'avoue beaucoup moins qu'avant, et surtout, ça m'arrive aussi beaucoup moins qu'avant d'être triste depuis que je cultive tout cela par l'écrit, de faire les challenges. Parce que le challenge que j'ai proposé pour tes auditeurs, je le fais aussi.

D'accord

Donc, tu appliques ce que tu proposes.

Oui, oui j'applique aussi ce que je dis bien entendu. De toute façon, après, ce challenge, il est aussi proposé dans un de mes livres que j'ai écrits, il s'appelle le journal de l'Optimisme. Bon, bien sûr, je n'ai pas donné les mêmes exercices, mais en tout cas, je cultive aussi tout ça dans mon bouquin en question effectivement. Et je te cache pas que mon humeur s'est tellement améliorée depuis que je fais ça. Donc oui, c'est un exercice vraiment à prendre, je vais pas dire au sérieux puisqu'on n'est pas non plus..., mais à prendre quand même sérieusement aussi j'ai envie de dire.

Et comme tu dis

ça a vraiment un impact sur, justement, notre humeur, sur notre sourire, sur les émotions.

Parce que j'ai vu, que ça régule bien l'humeur et ce qui m'a fait surtout plaisir dans tout ça, c'est que depuis que j'ai tenu ce journal de l'Optimiste, le livre que j'ai écris là dont je te parlais, ma mère une fois, m'a dit mais Nathalie, on sent que tu vas bien quoi. Wow c'est que sais que ça se voit en plus tu vois, parce que je travaille tous les jours sur mon humeur si tu veux, c'est très important pour moi et visiblement, ça se voit. Donc

Ouais, donc, c'est pour ça que j'ai bien envie de challenger ton audience sur ce genre d'exercice et ils verront les bienfaits vraiment dans leur vie quoi, tout simplement.

Et t'as dit un truc là. Ton humeur, c'est très important pour toi.

Oui, oui, oui, oui, oui.

En quoi c'est important pour toi?

Ben, c'est important pour moi, parce que c'est aussi en rapport avec tout ce qui m'est arrivé aussi tu vois. C'est à dire qu'avant, quand tu sais que tu as connu des moments très, très bas aussi dans ta vie, tu sais que tu n'as plus forcément envie d'y retourner. Donc, du coup, tu fais en sorte d'aller forcément mieux. Bien sûr que des fois, je n'arrive pas toujours à être au top de ma forme. Mais ça, c'est aussi normal.

On n'est pas des robots, mais je fais quand même en sorte de veiller à me sentir sincèrement bien. Tu vois? Tu vois, c'est pas de prétendre oh, je vais bien, tout va bien dans ma vie. Non, non, du tout. C'est vraiment de se sentir bien. Si on ne se sent pas bien, on se dit OK aujourd'hui, c'est une journée qui n'a pas été et c'est OK. Demain, ça ira mieux, mais on fait en sorte que demain, ça ira mieux. Tu vois.

Avec ton petit challenge.

Et oui, voilà, c'est ça. Mais c'est sincèrement très important pour moi de veiller à mon bien être. Et c'est ce que je fais, surtout chaque jour aussi avec mon audience sur les réseaux, par exemple. Tout ça. Et c'est vraiment aussi l'idée de tous mes bouquins. Parce que voilà, c'est vraiment un art de vivre. Et quand je dis de cultiver l'optimisme, c'est tout ça en fait. Tu vois? C'est un art de vivre, une philosophie de vie.

Et du coup, ben voilà. On le fait quoi

Oui, comme tu dis, c'est pas paraître bien, c'est comme tu dis, le moment où ça ne va pas. Bon ben, OK, faut l'accepter. C'est normal, on n'est pas des robots. Mais demain, c'est un autre jour. Et là, faut faire en sorte que de mettre des actions pour cultiver une bonne humeur.

Tout à fait. Tu as bien compris.

Ouais, ouais, j'aime bien. C'est pas le paraître, c'est être vraiment de bonne humeur.

Voilà, c'est être. Comme je dis aussi dans une citation, c'est que à vouloir paraître, paraître ce n'est pas être, tu vois. Et on risque de disparaître alors qu'il nous faut tout simplement être et ensuite renaître. Tu vois, c'est ça.

J'adore tes mots.

Toujours

Paraître, être, naître.

C'est déjà dit tout ça.

J'adore. Dis moi est ce que tu veux partager autre chose avec les auditeurs?

Bah vraiment, qu'est ce que je peux dire d'autre?

Ce serait vraiment se souvenir d'aller bien, de faire en sorte d'aller bien et tout ira bien. Tu vois c'est vraiment ce que j'ai envie de dire. Et de veiller vraiment sur soi de comment on se sent vraiment. Et si on se sent moins bien, d'accepter, d'accueillir en fait, comment on va sur le moment où on vit, par exemple, dans le confort, si je peux dire, mais toujours veiller à comment on se sent. Parce qu'après tout, le but de la vie, c'est d'être heureux.

J'aimerais vraiment que les gens aspirent à cela. Être heureux, tout simplement.

Merci, c'est très beau.

Et ben, de rien

Je te remercie pour ce que tu as partagé avec nous, avec les auditeurs et avec moi.

Merci infiniment Houefa.

J'espère que j'aurai l'occasion de te revoir sur Le Quart d'Heure d'Inspir'Ation.

Mais avec plaisir parce que c'était vraiment excellent. J'ai adoré, tu vois. C'est wow

Moi aussi adoré. Je te remercie

Merci beaucoup.

Merci d'avoir écouté l'interview de Nathalie et j'espère que cela t'a remotivé et que sa bonheurisation t'a atteint à travers les ondes de cet épisode. En tout cas, moi, après l'interview, je me suis sentie complètement reboostée alors que je n'avais pas forcément passé une super journée. Voilà en tout cas, son sourire m'a vraiment atteint quand j'ai discuté avec elle pour cet épisode. En tout cas, n'hésite pas à faire le petit challenge que Nathalie nous a proposé. Le challenge de trente jours pour cultiver notre optimisme, enthousiasme.

En tout cas, moi, je vais le démarrer dès la sortie de cet épisode, c'est à dire le 1er novembre. Et puis en plus, voilà, comme je disais, comme j'ai plein de carnets, je n'ai vraiment pas d'excuse de me dire que j'ai rien pour écrire et faire ce petit challenge. Donc, tu pourras retrouver tous les liens, les infos. Si tu veux suivre Nathalie, si jamais tu veux regarder les livres qu'elle écrit sur le développement personnel.

Tu pourras retrouver ces informations à l'adresse houefabaguidi.com/podcast-29. La semaine prochaine, nous reprenons notre route pour nous rediriger vers les talents.

Merci d'avoir écouté le podcast Le Quart d'Heure d'Inspr'Action. J'espère que ce témoignage t'a motivé à redevenir l'architecte de ta vie. Si tu souhaites toi aussi partager ta quête vers ta nouvelle vie n'hésite pas à me contacter. Et sur ce, on se retrouve la semaine prochaine pour un nouvel épisode.


Comment Diffuser l’Optimisme grâce à l’Écriture avec Nathalie Sohou - E029 2
5 1 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
trackback

[…] Pour (ré)écouter l’épisode avec Nathalie Sohou qui nou parle d’écriture et d’optimisme, RDV à l’épisode 29 du podcast. […]

trackback

[…] Nathalie – épisode 29 – Comment Diffuser l’Optimisme grâce à l’Écriture […]