Comment Aligner Ses Objectifs Avec Sa Vision – La Légende Du Prince Potentiel

Comment Aligner Ses Objectifs Avec Sa Vision – La Légende Du Prince Potentiel

  • Post author:
  • Reading time:9 mins read

Les niveaux logiques est un outil, utilisé en PNL, qui vous permettra de mieux comprendre votre mode de fonctionnement et les impacts de vos décisions sur votre vie.


Ces niveaux sont un ensemble de processus interconnectés entre eux de manière hiérarchique. Le principe de ces niveaux est qu’un changement effectué à un niveau donné aura un impact sur les niveaux inférieurs mais pas sur les niveaux supérieurs. Pour résoudre un problème, il faut prendre de la hauteur et remonter d’un niveau de la pyramide pour analyser et comprendre le blocage. Vous avez surement entendu la célèbre citation d’Albert Einstein « On ne peut pas résoudre un problème avec le même mode de pensée que celui qui a généré le problème »


Les niveaux logiques sont constitués de 6 niveaux : Environnement, Comportements, Capacité, Valeurs/ Croyances, Identité/ Mission et Vision.

Comment Aligner Ses Objectifs Avec Sa Vision - La Légende Du Prince Potentiel 1

Afin d’illustrer cet outil, je vous partage la Légende du Prince Potentiel, histoire que j’ai lu dans le livre Coacher avec la PNL de Christiane Grau Martinet. Vous pouvez vous procurer ce livre sur Amazon (lien affilié) : Coacher avec la PNL : Caisse à outils du pédagogue du XXIe siècleComment Aligner Ses Objectifs Avec Sa Vision - La Légende Du Prince Potentiel 2 

Cette histoire illustre très bien ce concepte de niveaux logiques et l’importance d’être aligné à tous les niveaux de cette échelle.
Bonne lecture !

La légende nous raconte l’histoire d’un Roi qui vivait en des temps très anciens, si anciens, que seuls quelques-uns en ont gardé le souvenir. Il régnait sur un royaume très lointain, si lointain, que nul ne sait plus où il se situe. Le Roi gouvernait son royaume avec talent, son peuple l’aimait et reconnaissance la sagesse dont il faisait usage dans ses actions quotidiennes.

En observant par la fenêtre le jeu du soleil caressant le paysage en cette fin d’après-midi, le Roi écoutait la musique et les rires qui lui parvenaient de la salle des fêtes où son peuple fêtait les 18 ans de son fils; le jeune Prince Potentiel.

L’heure était venue pour lui de se retirer et de confier la direction du royaume à son fils. Il le fit appeler.

« Mon fils, lui dit-il, tu as maintenant acquis une grande variété de talents qui te seront nécessaires pour agir en Roi et conduire notre peuple vers son destin. Cependant, il te reste à passer une dernière épreuve, l’épreuve qui démontera, si tu la passes avec succès, que tu es digne de me succéder à la tête du royaume. »

A ces mots, le Prince sentit monter en lui une grande vague de fougue et d’énergie. Le moment était venu, il semblait prêt. Il répondit à son père : « Mon père je suis prêt à affronter cette épreuve. Que me faudra-t-il faire pour être digne de vous succéder à la tête du royaume ? ».

« Mon fils il te faudra démontrer que tu contrôles le royaume et qu’ainsi il marche pour le plus grand bien de tes sujets »

« Mon père, » dit le Prince dont le visage s’illumina d’un large sourire, « ce problème est facile à résoudre, je vais contrôler l’environnement du royaume. Il ne se passera rien à quelqu’ endroit que ce soit, à quelques moment du jour ou de la nuit sans que je le contrôle. Ainsi je contrôlerai le royaume et serai digne d’en être le Roi ».

« Mon fils » dit le Roi avec un sourire amusé, « te voilà bien présomptueux ! Même s’il t’était possible de contrôler ce que se passe ici à tous les moments, c’est bientôt d’un royaume inanimé dont tu serais le Roi, car plus petit évènement ne pourrait s’y dérouler sans que tu l’approuves.» Ces mots ne suffisaient pas à entamer la détermination du Prince. D’une voix forte et assurée il répondit aussitôt :

«Qu’à cela ne tienne, je vais contrôler les comportements de mes sujets. Ainsi, ils ne feront que ce qui est bon, j’assurerai le contrôle du royaume et je serai digne d’être Roi. »

« Mon cher fils, ne crains-tu pas d’en faire des automates sans cervelle dont le plus petit geste dépendrait de toi et perdrait tout naturel et toute spontanéité qui caractérisent la vie ? »

Comment Aligner Ses Objectifs Avec Sa Vision - La Légende Du Prince Potentiel 3
Pour lire l’article plus tard, n’hésite pas à l’épingler dans Pinterest 📌

« Vous dites vrai, mon père, je vais plutôt bâtir un institut de formation . J’y formerai mes sujets sur ce qu’il est bon qu’il sachent et fassent et ce qu’il leur faut éviter de faire. Ainsi je contrôlerai mon royaume et serai digne d’être Roi.»

« Mon fils » , dit le Roi de plus en plus amusé, « voilà qui est mieux, tu veux couper la créativité de tes sujets et par là même les rendre dépendants de toi pour le développement de leurs capacités. »

La voix chaleureuse du Roi laissait percer une pointe de moquerie qui commençait à entamer la superbe du Prince. Celui-ci se calma, comme piqué au vif. Il semblait tantôt chercher l’image qui lui donnerait la clef, tantôt écouter la voix qui l’inspirerait. Son visage s’illumina soudain et il dit « Cette fois, mon père, je crois qui j’ai trouvé. Je vais rendre le bonheur obligatoire, cela développera chez mes sujets des stratégies et des comportements ayant des retombées positives sur l’environnement, de cette façon je contrôlerai mon royaume et serai digne d’en être le Roi. »

« Bravo mon fils, tu sembles avoir du talent pour oublier l’essentiel. En admettant que tu parviennes à figer les émotions de tes sujets, comment sauront-ils alors pour se diriger dans la vie sans boussole qui les guident vers ce qui est bon pour eux en évitant ce qui ne l’est pas ? Et comment feras-tu pour connaître le climat du royaume faute de la richesse des émotions qui ne pourront plus s’exprimer pour t’informer ? »

Le jeune Prince se sentait perplexe mais il ne s’avouait pas encore battu. Comment pouvait-il contrôler son royaume s’il ne contrôlait ni l’environnement ni les comportements de ses sujets, ni leurs capacités, ni leurs émotions ? A part lui-même, il ne voyait rien d’autre à contrôler : Il dit d’une voix mal assurée : «  Je ne vois plus guère que moi. Est-cela la réponse mon père ? En me contrôlant moi-même, je contrôlerai mon royaume et serai digne d’être Roi. »

Son père souriait ; dans ses yeux, la tendresse avait remplacé la moquerie, il lui dit avec beaucoup de douceur :
« Mon très cher fils, en voilà assez pour aujourd’hui. La fête en l’honneur de tes 18 ans a eu raison de tes forces. Quel sujet voudrait pour Roi un homme sous contrôle, fût-il le sien ? Comment ferais-tu pour être disponible aux autres si tu passes ton temps à te surveiller toi-même ? Je t’invite à aller te coucher, la nuit porte conseil ! Demain matin tu comprendras sans aucun doute ce qu’il suffit de contrôler pour tout contrôler sans avoir à contrôler tout. »

Sans plus attendre, tant qu’il était rempli d’humiliation à l’idée de n’avoir pas trouvé la clef de cette énigme en apparence si simple, le Prince gagna sa chambre et s’endormit.

Au cours de la nuit, il fit un rêve. Dans ce rêve, il se mit à voler et s’éleva si haut au dessus du château que les détails s’effaçaient, laissant la place à une image globale qui émergeait sous ses yeux émerveillés. Sa perception du temps se modifiait à mesure que l’image s’élargissait et il vit bientôt non seulement la totalité du royaume, mais aussi toute une histoire passée, présente et future. Il comprit l’unité et la profonde cohérence de cette histoire pleine de sens dans le temps. Il vit l’harmonie dans la diversité croissante des formes et comme cela faisait la richesse de la vie. Chacun concourant au bien-être des autres dans une symbiose dont il avait été jusqu’à présent inconscient. Ce fut comme si un mur venait de s’écrouler laissant à sa vie émerveillée et ravie le sens du tout. Il comprit dans cette lumineuse perception le sens de l’épreuve que son père lui faisait passer. Il fut devenu en cet instant d’éternité le Porteur du Sens et c’était là son rôle de Roi.

Ainsi, de l’identité à la perception de l’environnement, tous ses sujets s’aligneraient librement sur cette vision désirable et pleine de sens comme un vol de fauvettes babillardes sur le ciel étoilé pour voler vers son destin migratoire. C’est par le sens qu’il contrôlait son royaume et serait digne de succéder à son père. Il apporterait à son peuple, jour après jour, sa vision riche du sens de la vie, de cette création toujours renouvelée, orientée toute entière vers un futur plus généreux, et plus beau auquel ses sujets auraient envie de participer et d’appartenir.

Le soleil emplissait de sa lumière la chambre où venait de s’éveiller un nouveau Roi.


Eric Mortier


Envie de Reprendre Votre Vie en Main ?

Guide 5 étapes pour reprendre sa vie en main
0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments